Vocabulaire de 3ème

Espèce : Une espèce est un groupe d’individus qui se ressemblent et qui peuvent avoir une descendance féconde.

Caractère spécifique : Un caractère spécifique est un caractère propre à une espèce.

Caractère acquis : Un caractère acquis est un caractère physique qui apparaît au cours de la vie. Il dépend de l’environnement et peut être réversible.

Caractère héréditaire : Un caractère héréditaire est un caractère physique présent dans (presque) toutes les générations d’une famille et qui est indépendant de l’environnement.

Fécondation : La fécondation est la rencontre suivie de la fusion d’un ovule et d’un spermatozoïde. Elle donne naissance à une cellule-œuf à l’origine d’un nouvel individu.

Information génétique : L’information génétique est l’information codée dans les cellules qui permet l’expression des caractères physiques non acquis d’un individu.

Caryotype : Un caryotype est une présentation ordonnée des chromosomes d’une cellule. (C’est un caractère spécifique).

Syndrome : Un syndrome est un ensemble de troubles physique et/ou mentaux.

Anomalie chromosomique : Une anomalie chromosomique est une anomalie dans le nombre ou la taille des chromosomes.

Trisomie : Une trisomie est une anomalie chromosomique caractérisée par la présence de trois chromosome à la place d’une paire.

Monosomie : Une monosomie est une anomalie chromosomique caractérisée par la présence d’un chromosome à la place d’une paire.

Délétion : Une délétion est une anomalie chromosomique caractérisée par la perte d’un morceau de chromosome.

Gène : Un gène est un morceau de chromosome qui code pour un caractère héréditaire.

Allèle : Un allèle est une version d’un gène.

Génotype : Le génotype d’un individu correspond à la combinaison d’allèles qu’il porte.

Phénotype : Le phénotype correspond à l’ensemble des caractères physiques d’un individu.

Microbe : Un microbe est un organisme vivant invisible à l’œil nu (observable uniquement au microscope). On utilise parfois le synonyme micro-organisme.

Protozoaire : Un protozoaire est un animal unicellulaire.

Contamination : La contamination la transmission d’un microbe pathogène à un environnement ou un individu. (Pour les microbes du microbiote, on parle de transmission).

Muqueuse : Une muqueuse est une surface qui recouvre les cavités externes de l’organisme.

Infection : Une infection est la prolifération de microbe dans l’organisme.

Phagocytose : La phagocytose est un mécanisme qui permet de lutter contre l’infection en digérant les éléments étrangers.

Fièvre : La fièvre est une élévation contrôlée de la température corporelle. Pour parler de fièvre, il faut que la température dépasse 37,8°C.

Système immunitaire : Le système  immunitaire est un ensemble d’organe qui permet de lutter contre les microbes.

Antigène : Un antigène est une molécule reconnue étrangère par le corps et qui provoque une réaction immunitaire spécifique.

Anticorps : Un anticorps est une molécule produite par les lymphocytes B pour inactiver un antigène et provoquer sa destruction par phagocytose.

Séropositif : Une personne séropositive est une personne dont le sérum contient des anticorps spécifiques d’un antigène donné.

Immunodéficience : Une immunodéficience est un affaiblissement du système immunitaire.

Asepsie : L’asepsie consiste à éviter la contamination d’un objet ou d’une personne.

Antisepsie : L’antisepsie consiste à éviter l’infection.

Sérothérapie : La sérothérapie consiste en l’injection du sérum d’un animal ou d’un humain immunisé contre une maladie pour aider une personne à neutraliser un agent infectieux.

Vaccination : La vaccination consiste en l’injection d’un antigène pour provoquer une réaction de mémoire immunitaire chez la personne vaccinée. La vaccination est une méthode préventive.

Antibiotique : Les antibiotiques sont des molécules généralement d’origine naturelle qui détruisent les bactéries.

Immunité : On appelle immunité la capacité du corps à se défendre contre des éléments étrangers et notamment les microbes.

4 réflexions au sujet de « Vocabulaire de 3ème »

  1. Bonjour M. Max, Je me permets de réaliser une courte digression, outre le sujet de l’article. Je remarque, ces temps-ci, une migration de certains oiseaux vers le sud, volant entre environ 100 et 200 mètres d’altitude. Si ce phénomène existe en cette période, à quoi est-il corrélé et quels sont ces potentiels oiseaux migrateurs survolant l’Île-de-France ?

    Merci et à bientôt ! 😁

    1. Bonjour Dr. Entropie.
      La migration des oiseaux est un vaste sujet. Il y a énormément d’espèces qui migrent et les périodes de migrations sont très longues. Vous savez certainement que Samuel, Léo et moi même aimons beaucoup les zoisos (c’est le mot petitoursien pour dire oiseaux). Nous les observons dès que nous le pouvons. A ce sujet je vous incite fortement à lire régulièrement mon blog qui rend compte de nos nombreuses, mais pas assez, inspections aux Pays des Zoisos. Lors de nos inspections, nous nous sommes rendu-compte que les migrations s’étalaient sur de longues périodes. Il y a les migrations pré-nuptiales et post-nuptiales. Parfois les retardataires d’une migration croisent les plus précoces de l’autre… Il faut savoir que les petits de l’année vont eux-aussi migrer. Nous connaissons des petites sternes pierregarins qui doivent partir en Afrique subsaharienne quelques mois à peine après leur naissance. Parfois, elles partent plus tard que les autres. Notre ami blongios (le blongios nain) fait de même. L’an dernier ses petits sont nés en juillet. En octobre ils étaient partis. Chez beaucoup d’espèces les sexes migrent séparément. Chez les blongios nains, seuls les mâles sont arrivés pour le moment. Nous n’avons pas le temps d’aller vérifier chaque jour mais le 6 de ce mois il n’y avait que deux mâles pas loin de chez nous. Les femelles vont arriver plus tard.
      Les migrations sont dues aux changements des caractéristiques physiques de l’environnement au cours des saisons. Plus ou moins directement. Prenons les hirondelles. Elles sont insectivores. A l’automne, la température baisse ce qui limite la reproduction des insectes. Les hirondelles vont donc là où les insectes sont disponibles c’est à dire en Afrique subsaharienne. Pourquoi reviennent-elles au printemps ? Bonne question 🙂 Elles reviennent car en Afrique il fait trop chaud et trop sec. Les insectes deviennent rares alors qu’ils sont abondants ici. Prenons un autre exemple. La sterne arctique vit près du pôle. Or, l’hiver, le soleil se couche pour plusieurs mois. Il ne lui est plus possible de pêcher. Elle se rend donc là où elle retrouve des conditions qui lui plaisent c’est à dire à l’autre pôle. Où pas loin. Chaque année les sternes arctiques parcourent ainsi plus de 30 000 km.
      Nous avons vu il y a peu de temps un excellent documentaire sur les migrations. En voici le lien :
      https://www.arte.tv/fr/videos/066397-000-A/a-tire-d-aile-les-oiseaux-migrateurs/
      Les meilleurs moments pour observer des migrateurs restent les mois de mai et d’octobre.
      Cordialement,
      Max Petitours.

  2. Bonsoir M,
    Je tenais à vous remercier d’avoir mis en ligne cet article. Ayant vu celui de 6ème, j’espérais voir également apparaître celui de 3ème au cours de l’année. J’espère que vous le remplirez régulièrement, si vous avez le temps bien sûr. Le vocabulaire étant à connaître par cœur, cet article s’avère être très utile. Merci de d’avoir pris le temps de l’écrire pour nous. Sachez que pour ma part, je le consulterai régulièrement.

    PS : Désolée pour les fautes d’orthographes.

    Bonne soirée à vous, à demain.

    1. Bonsoir l.3e3,
      je te remercie de me remercier 🙂 Ça me fait vraiment plaisir. Oui, je vais le mettre à jour régulièrement.
      Si tu as des idées d’articles qui te seraient utiles n’hésite pas à m’en faire part.
      A demain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *