Le vivant et le non-vivant

Max : « Bonjour à tous. Enlevez vos blousons, asseyez vous et sortez vos affaires. Je vois que vous êtes tous là. Nous pouvons commencer. Quelqu’un pourrait-il nous rappeler ce que nous avons vu lors de la séance précédente ? »

Samuel : « Moi monsieur Max ! »

Max : « Nous t’écoutons Samuel. »

Samuel : « Dans un environnement il y a des composantes minérales, des êtres vivants et des objets techniques. »

Max : « C’est bien Samuel. Léo, qu’est ce qu’un objet technique ? »

Léo : « Un objet technique est un objet fabriqué par un animal pour répondre à un besoin. Je peux donner comme exemples les nids des oiseaux, les toiles d’araignées, les terriers, les barrages des castors… »

Max : « Je vois que vous avez bien appris vos leçons. Aujourd’hui nous allons nous demander : comment distinguer le vivant du non-vivant ? Que pouvez-vous répondre à cette question ? »

Léo : « Les êtres vivants respirent ! »

Samuel  : « Ils mangent. »

Max : « Nous dirons plutôt qu’ils se nourrissent. Quoi d’autres ? »

Léo : « Ils bougent. »

Max : « Léo, as-tu déjà vu l’arbre qui se trouve dans la cour se déplacer ? »

Léo : « Ses branches bougent monsieur Max. »

Max : « Elles bougent sous l’influence du vent. Elles ne se déplacent pas. Vous avez dit : ils respirent et se nourrissent. Il vous manque quatre verbes. Pensez au début et à la fin de leur vie. »

Léo : « Ils naissent et ils meurent ! »

Max : « Très bien. Quoi d’autre ? »

Samuel : « Ils grandissent. »

Max : « Il vous en manque un. »

Léo : « Les êtres vivants se reproduisent. »

Max : « Très bien ! Nous pouvons dire qu’un être vivant naît, se nourrit, respire, grandit, se reproduit et meurt.« 

Léo : « Mais monsieur, une plume ça vient d’un être vivant et ça ne fait pas tout ça ! »

Samuel : « Une feuille morte non plus. »

Léo : « Comment pouvons nous distinguer un objet qui vient d’un être vivant d’une composante minérale de l’environnement ?« 

Max : « Très bonne question Léo. Essayons d’y répondre. Que se passe t-il si nous approchons une plume d’une flamme ? »

Léo : « Elle brûle ! »

Samuel : « La branche aussi ! »

Max : « Et il ne restera que des cendres. Très bien. Approchons maintenant une composante minérale d’une flamme. Un caillou par exemple. Que se passe t-il ? »

Samuel : « Il s’échauffe. »

Max : « Et si nous le chauffons très fort ? »

Léo : « Il va fondre ? »

Max : « Oui Léo. Il va fondre. Essayons avec de l’eau maintenant. »

Samuel : « Elle va s’échauffer et si on la chauffe fort elle va s’évaporer. »

Max : « Très bien. Nous pouvons donc dire que la matière des êtres vivants brûle alors que la matière des composantes minérales change d’état quand on la chauffe.« 

Léo : « Monsieur Max, j’ai une question ! »

Max : « Je t’écoute Léo. »

Léo : « Si j’approche une flamme de mon cahier, il brûle. Pourtant il n’est pas vivant et il l’a jamais été. »

Max : « Bonne remarque Léo. Ton cahier est constitué de papier. Or le papier est fabriqué avec du bois et le bois a été formé par un être vivant. Tout ce qui est constitué de matière formée par un être vivant brûle. »

Samuel : « Monsieur Max, le plastique brûle lui aussi. Il a été vivant avant ? »

Max : « Pour fabriquer du plastique on utilise de la matière qui a été formée par un être vivant. On appelle matière organique la matière qui a été formée par un être vivant et matière minérale la matière qui constitue les composantes minérales. La matière organique brûle alors que la matière minérale change d’état. Avez-vous des questions ? « 

Léo : « Non monsieur Max. »

Samuel : « Moi non plus. »

Max : « Alors prenez vos cahier nous allons écrire la leçon du jour. »

II. LE VIVANT ET LE NON VIVANT.

Les êtres vivants naissent, respirent, se nourrissent, grandissent, se reproduisent et meurent.

Les êtres vivants sont constitués de matière organique.

La matière organique est de la matière qui vient d’un être vivant. Elle brûle en laissant des cendres quand on la chauffe fort.

Les composantes minérales sont constituées de matière minérale.

La matière minérale est la matière qui constitue les composantes minérales de l’environnement. Elle fond ou s’évapore quand on la chauffe fort. On dit qu’elle change d’état.

Les objets techniques sont constitués de matière organique et de matière minérales transformées.

Max : « Avez-vous des questions ? »

Samuel : « Non monsieur Max. »

Max : « Alors vous pouvez ranger vos affaires. N’oubliez pas d’apprendre vos leçons pour la prochaine séance. »

Séance suivante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *