Les composantes de l’environnement, la leçon

Max : « Bonjour à tous ! Enlevez vos blousons, asseyez-vous et sortez vos affaires. »

Samuel et Léo : « Bonjour monsieur Max ! »

Max : « Bonjour mes petits. Léo, peux-tu nous dire ce que nous avons vu lors des deux dernières séances ? »

Léo : « Nous avons vu de beaux animaux 🙂 « 

Max : « Je suis ravi que tu les trouve beaux 🙂 Mais ce n’est pas l’objet de la leçon. »

Léo : « Je le sais bien monsieur Max 🙂 Alors… Nous avons étudié les composantes de l’environnement grâce à l’exemple de la mare qui est un environnement. Nous avons vu que dans un environnement il y a des composantes minérales comme l’eau, les roches ou l’air. Il y a également des êtres vivants et des objets techniques. »

Max : « C’est très bien Léo. Aujourd’hui nous allons noter la leçon et en discuter un peu. Prenez vos cahiers et notez. »

L’ENVIRONNEMENT

L’environnement est tout ce qui nous entoure.

Exemples : Forêt, plage, mare, parc…

Problème : Qu’est ce qu’il y a dans un environnement ?

I. LES COMPOSANTES DE L’ENVIRONNEMENT.

Dans un environnement on peut observer des composantes minérales, des êtres vivants et des objets techniques.

Les composantes minérales sont l’eau, l’air et la roche.

Il existe trois règnes d’êtres vivants : le règne des végétaux, le règne des animaux et le règne des champignons.

Un objet technique est un objet réalisé par un animal pour répondre à un besoin. (toile d’araignée, terrier, nid…)

Léo : « Monsieur Max, vous aviez dit que vous nous expliqueriez mieux pourquoi nous n’allons pas étudier la ville ou le collège. »

Max : « Oui, maintenant je le peux. Nous étudions les sciences de la vie et de la terre et donc ce qui est naturel. Or, dans le collège et les villes, il y a surtout des objets techniques. »

Léo : « Alors nous pouvons dire qu’il y a des environnements naturels qui contiennent surtout des composantes minérales et des êtres vivants et des environnements artificiels qui contiennent aussi beaucoup d’objets techniques. »

Max : « Exact Léo. Vous avez bien travaillé. Vous pouvez ranger vos affaires. Et n’oubliez pas d’apprendre votre leçon pour la prochaine séance. »

Quelques compléments…

Doc-4-La-flore-de-la-mare

Doc-5-La-faune-de-la-mare

Doc-6-dans_mare_et_autour

Séance suivante

Vocabulaire de 6ème

Biologie : La biologie est la science qui étudie la vie.

Géologie : La géologie est la science qui étudie la Terre.

Environnement : L’environnement c’est tout ce qui nous entoure.

Objet technique : Un objet technique est un objet réalisé par un animal pour répondre à un besoin.

Matière organique : La matière organique est de la matière qui provient d’un être vivant. Elle brûle.

Matière minérale : La matière minérale est la matière qui constitue les composantes minérales de l’environnement. Elle change d’état.

Caractéristique physique de l’environnement : Une caractéristique physique de l’environnement est une grandeur qui se mesure avec un appareil et qui s’exprime souvent avec une unité.

Espèce : Une espèce est un groupe d’individus qui se ressemblent et qui peuvent avoir une descendance féconde.

Fécond : Un individu fécond peut se reproduire.

Stérile : Un individu stérile ne peut pas se reproduire.

Hybride : Un hybride est un individu stérile obtenu par croisement de deux espèces.

Diurne : se dit d’un animal actif le jour.

Nocturne : se dit d’un animal actif la nuit.

Fossile : Un fossile est une trace d’être vivant conservée dans la roche.

Unicellulaire : Un être vivant unicellulaire est constitué d’une seule cellule.

Pluricellulaire : Un être vivant pluricellulaire est constitué de plusieurs cellules.

Phytophage : Un phytophage est un animal qui se nourrit de matière organique d’origine végétale.

Zoophage : Un zoophage est un animal qui se nourrit de matière organique d’origine animale.

Omnivore : Un omnivore est un animal qui se nourrit de matière organique d’origine animale et végétale.

Chaîne alimentaire : Une chaîne alimentaire est une suite d’êtres vivants dans laquelle chaque être vivant se nourrit de celui qui le précède.

Producteur primaire : Un producteur primaire est un être vivant qui se nourrit de matière minérale.

Producteur secondaire : Un producteur secondaire est un être vivant qui se nourrit de matière organique.

Démarche expérimentale : La démarche expérimentale est une méthode qui permet de résoudre un problème scientifique.

Hypothèse : Une hypothèse est une supposition tirée d’un observation et qui doit être vérifiée par une expérience.

Germination : La germination est le développement d’une plante à partir d’une graine.

Plantule : Une plantule est une plante miniature contenue dans une graine.

Pistil : Le pistil est l’organe reproducteur féminin des plantes à fleurs.

Ovule : Un ovule est la cellule reproductrice féminine.

Étamine : Une étamine est un organe reproducteur masculin des plantes à fleurs.

Grain de pollen : Le grain de pollen est la cellule reproductrice masculine des plantes à fleurs.

Pollinisation : La pollinisation est le dépôt d’un grain de pollen sur le pistil d’une fleur.

Ovipare : Un animal ovipare est un animal qui pond des œufs.

Vivipare : Un animal vivipare est un animal qui donne naissance à un petit.

Métamorphose : La métamorphose est un changement de forme au cours de la vie d’un animal.

L’environnement

Dans ce premier chapitre nous allons découvrir l’environnement. Nous verrons ce que c’est, ce qui le compose, ce qui peut y changer… Ce sera l’occasion pour moi de vous présenter quelques êtres vivants, animaux ou végétaux. J’espère qu’ils vous plairont 🙂

Dans ce chapitre je vais essayer de vous faire comprendre que les êtres vivants ne sont pas les mêmes partout où l’on va. Notre ami Martin par exemple, le martin-pêcheur d’Europe, ne s’observe qu’à proximité d’un point d’eau assez grand pour pouvoir le nourrir.

Notre ami Martin, le Martin-pêcheur d’Europe.

D’autres animaux ne sont visibles que la nuit. Sauf notre amie la chouette hulotte du Royaume des Écureuil. Elle, bien qu’active le jour, se montre sur le pas de sa maison même en pleine journée. Mais elle fait la sieste 🙂

Monsieur et Madame Chouette hulotte.

Enfin… J’espère que vous allez comprendre tout ça…

Pour le moment, je vous annonce le plan de ce chapitre. C’est toujours mieux de savoir où on va 🙂

I. Les composantes de l’environnement.

II. Le vivant et le non vivant.

III. Les caractéristiques physiques de l’environnement.

IV. La répartition des êtres vivants dans l’environnement.

Commencer le chapitre

Les caractéristiques physiques de l’environnement

Max : « Bonjour à tous ! Enlevez vos blousons, asseyez vous et sortez vos affaires. Tout le monde est là, nous pouvons commencer. Élève Léo, pourriez-vous nous rappeler ce qu’est l’environnement. »

Léo : « Oui monsieur Max. L’environnement c’est tout ce qui nous entoure. Alors ça dépend de l’endroit où on se trouve. Ça peut être la plage, la forêt, le collège… »

Max : « Bien Léo. Peux-tu me dire quelles sont les composantes d’un environnement ? »

Léo : « Il y a les composantes minérales (eau, air et roches), les êtres vivants et les objets techniques. Dois-je donner la définition d’objet technique monsieur Max ? »

Max : « Oui Léo. »

Léo : « Un objet technique est un objet réalisé par un animal pour répondre à un besoin. Comme exemples je peux citer les toiles d’araignées, les barrages des castors, les terriers et les nids. »

Max : « Très bien. Je vois que tu as bien appris ta leçon. Élève Samuel, pouvez-vous nous rappeler ce que fait un être vivant que ne fait pas une composante minérale de l’environnement ? »

Samuel : « Oui monsieur Max. Un être vivant naît, respire, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. »

Max : « Bien Samuel. De quel type de matière sont constitués les êtres vivants ? Et les composantes minérales ? »

Samuel : « Les êtres vivants sont constitués de matière organique. La matière organique brûle si on la chauffe fort. Les composantes minérales sont constituées de matière minérale. La matière minérale change d’état si on la chauffe. Elle peut passer à l’état liquide ou à l’état solide. »

Max : « Vous connaissez bien vos leçons. Bravo à tous les deux. Nous pouvons finir notre présentation de l’environnement. Imaginons-nous à la plage. Fermez les yeux. Pouvez-vous me dire ce qui va changer au cours de l’année ? »

Léo : « Moi ! Moi monsieur Max ! »

Max : « Nous t’écoutons Léo. »

Léo : « En hiver il va faire plus froid qu’en été. »

Max : « C’est vrai. Mais comment sais-tu qu’il fait plus froid ? Que mesures-tu pour le savoir ? »

Léo : « Il faut mesurer la température monsieur Max. »

Max : « Et avec quel appareil mesures-tu la température ? »

Léo : « On mesure la température avec un thermomètre. »

Max : « Très bien. Maintenant pouvez-vous me dire avec quelle unité s’exprime la température ? »

Léo : « Elle s’exprime en degrés ! »

Max : « Non Léo. Le degré est l’unité de la mesure d’un angle. Samuel, le sais-tu ? »

Samuel : « La température s’exprime en degrés Celsius monsieur Max. Ça se note °C. »

Max : « Très bien Samuel. Nous venons de voir que la température se mesure avec un thermomètre et s’exprime en degrés Celsius. Effectivement, la température change au cours de l’année. Y a-t-il d’autres changements ? »

Samuel : « Oui monsieur Max. L’humidité change elle aussi. »

Léo : « Et la lumière ! Il y a pas toujours la même lumière. »

Max : « Je comprends ce que tu veux dire Léo mais il ne faut pas parler de lumière. On parle d’éclairement. Je vais maintenant vous donner un petit exercice. Grâce au document que je vais distribuer vous compléterez un tableau de trois colonnes dans lequel vous indiquerez les grandeurs mesurées, les appareils utilisés pour les mesurer et les unités de mesure. Avez-vous compris ? »

Léo et Samuel : « Oui monsieur Max. »Samuel : « Monsieur Max, j’ai fini ! »

Max : « Tu peux aller faire la correction au tableau.

Samuel : « Oui monsieur Max, j’y vais de ce pas. »

Max : « Très bien Samuel ! Mes petits, vous venez de découvrir les caractéristiques physiques de l’environnement. »

Léo : « Monsieur, pourriez-vous en donner la définition s’il vous plaît ? »

Max : « Bien sûr Léo. et nous la noterons tout à l’heure dans le cours. Une caractéristique physique de l’environnement est une grandeur qui se mesure avec un appareil de mesure et qui s’exprime avec une unité.« 

Léo : « Merci monsieur Max. »

Max : « Si vous n’avez pas de questions nous pouvons noter la leçon du jour… Pas de question ? Très bien. Sortez vos cahiers nous allons noter. »

III. LES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES DE L’ENVIRONNEMENT.

Une caractéristique physique de l’environnement est une grandeur qui se mesure avec un appareil et qui s’exprime souvent avec une unité de mesure.

Température = 17 °C

Grandeur Valeur Unité

Les principales caractéristiques physiques de l’environnement sont : la température, l’humidité et l’éclairement.

Les caractéristiques physiques de l’environnement dépendent du temps et du lieu.

Elles définissent les conditions de vie de l’environnement.

Max : « Avez-vous des questions ? »

Léo : « Non monsieur Max. »

Max : « Alors vous pouvez ranger vos affaires. Le cours est terminé. N’oubliez pas de bien apprendre vos leçons pour la prochaine fois.« 

Caractéristiques physiques

Séance suivante

Le vivant et le non-vivant

Max : « Bonjour à tous. Enlevez vos blousons, asseyez vous et sortez vos affaires. Je vois que vous êtes tous là. Nous pouvons commencer. Quelqu’un pourrait-il nous rappeler ce que nous avons vu lors de la séance précédente ? »

Samuel : « Moi monsieur Max ! »

Max : « Nous t’écoutons Samuel. »

Samuel : « Dans un environnement il y a des composantes minérales, des êtres vivants et des objets techniques. »

Max : « C’est bien Samuel. Léo, qu’est ce qu’un objet technique ? »

Léo : « Un objet technique est un objet fabriqué par un animal pour répondre à un besoin. Je peux donner comme exemples les nids des oiseaux, les toiles d’araignées, les terriers, les barrages des castors… »

Max : « Je vois que vous avez bien appris vos leçons. Aujourd’hui nous allons nous demander : comment distinguer le vivant du non-vivant ? Que pouvez-vous répondre à cette question ? »

Léo : « Les êtres vivants respirent ! »

Samuel  : « Ils mangent. »

Max : « Nous dirons plutôt qu’ils se nourrissent. Quoi d’autres ? »

Léo : « Ils bougent. »

Max : « Léo, as-tu déjà vu l’arbre qui se trouve dans la cour se déplacer ? »

Léo : « Ses branches bougent monsieur Max. »

Max : « Elles bougent sous l’influence du vent. Elles ne se déplacent pas. Vous avez dit : ils respirent et se nourrissent. Il vous manque quatre verbes. Pensez au début et à la fin de leur vie. »

Léo : « Ils naissent et ils meurent ! »

Max : « Très bien. Quoi d’autre ? »

Samuel : « Ils grandissent. »

Max : « Il vous en manque un. »

Léo : « Les êtres vivants se reproduisent. »

Max : « Très bien ! Nous pouvons dire qu’un être vivant naît, se nourrit, respire, grandit, se reproduit et meurt.« 

Léo : « Mais monsieur, une plume ça vient d’un être vivant et ça ne fait pas tout ça ! »

Samuel : « Une feuille morte non plus. »

Léo : « Comment pouvons nous distinguer un objet qui vient d’un être vivant d’une composante minérale de l’environnement ?« 

Max : « Très bonne question Léo. Essayons d’y répondre. Que se passe t-il si nous approchons une plume d’une flamme ? »

Léo : « Elle brûle ! »

Samuel : « La branche aussi ! »

Max : « Et il ne restera que des cendres. Très bien. Approchons maintenant une composante minérale d’une flamme. Un caillou par exemple. Que se passe t-il ? »

Samuel : « Il s’échauffe. »

Max : « Et si nous le chauffons très fort ? »

Léo : « Il va fondre ? »

Max : « Oui Léo. Il va fondre. Essayons avec de l’eau maintenant. »

Samuel : « Elle va s’échauffer et si on la chauffe fort elle va s’évaporer. »

Max : « Très bien. Nous pouvons donc dire que la matière des êtres vivants brûle alors que la matière des composantes minérales change d’état quand on la chauffe.« 

Léo : « Monsieur Max, j’ai une question ! »

Max : « Je t’écoute Léo. »

Léo : « Si j’approche une flamme de mon cahier, il brûle. Pourtant il n’est pas vivant et il l’a jamais été. »

Max : « Bonne remarque Léo. Ton cahier est constitué de papier. Or le papier est fabriqué avec du bois et le bois a été formé par un être vivant. Tout ce qui est constitué de matière formée par un être vivant brûle. »

Samuel : « Monsieur Max, le plastique brûle lui aussi. Il a été vivant avant ? »

Max : « Pour fabriquer du plastique on utilise de la matière qui a été formée par un être vivant. On appelle matière organique la matière qui a été formée par un être vivant et matière minérale la matière qui constitue les composantes minérales. La matière organique brûle alors que la matière minérale change d’état. Avez-vous des questions ? « 

Léo : « Non monsieur Max. »

Samuel : « Moi non plus. »

Max : « Alors prenez vos cahier nous allons écrire la leçon du jour. »

II. LE VIVANT ET LE NON VIVANT.

Les êtres vivants naissent, respirent, se nourrissent, grandissent, se reproduisent et meurent.

Les êtres vivants sont constitués de matière organique.

La matière organique est de la matière qui vient d’un être vivant. Elle brûle en laissant des cendres quand on la chauffe fort.

Les composantes minérales sont constituées de matière minérale.

La matière minérale est la matière qui constitue les composantes minérales de l’environnement. Elle fond ou s’évapore quand on la chauffe fort. On dit qu’elle change d’état.

Les objets techniques sont constitués de matière organique et de matière minérales transformées.

Max : « Avez-vous des questions ? »

Samuel : « Non monsieur Max. »

Max : « Alors vous pouvez ranger vos affaires. N’oubliez pas d’apprendre vos leçons pour la prochaine séance. »

Séance suivante

L’environnement (correction de l’activité)

Max : « Bonjour à tous ! Enlevez vos blousons, asseyez vous et sortez vos affaires. »

Samuel et Léo : « Bonjour monsieur Max ! »

Max : « Mes chers petits ! Quel plaisir de vous retrouver 🙂 »

Samuel et Léo : « Merci monsieur Max ! »

Max : « Avez-vous fait l’exercice que je vous avais demandé ? »

Samuel et Léo : « Oui monsieur Max ! »

Max : « Alors nous allons corriger. »

Doc-3-Les-composantes-de-lenvironnement-Correction

Max : « Souvenez-vous : nous nous sommes demandé ce qu’il y a dans un environnement. Pouvons-nous répondre maintenant ? »

Léo : « Oui ! Moi monsieur ! »

Max : « Je t’écoute Léo. »

Léo : « Dans un environnement il y a : des composantes minérales, des êtres vivants et des objets techniques. »

Max : « Très bien Léo. Avez-vous des questions ? »

Samuel : « Monsieur Max, pourriez-vous expliquer ce que c’est qu’un objet technique ? »

Max : « Bien sûr Samuel. Un objet technique est un objet fabriqué par un animal pour répondre à un besoin. Pourriez-vous me donner des exemples s’il vous plaît ? »

Samuel : « Moi ! Il y a les nids, les toiles d’araignées… »

Léo : « Les terriers, les barrages des castors… »

Max : « Très bien. Nous pouvons rédiger le cours maintenant. Sortez vos cahiers et écrivez. »

Samuel : « Monsieur Max ! Nous n’avons pas donné les définitions de faune et de flore ! »

Max : « Exact Samuel. Nous les noterons directement dans le cours lors de la prochaine séance. Pour le moment, vous pouvez ranger vos affaires et filer en récréation.  »

Samuel et Léo : « Au revoir monsieur Max ! »

Max : « Au revoir mes petits. »

Séance suivante

L’environnement (activité)

L’environnement et ses composantes.

Max : « Bonjour à tous. Enlevez vos blousons, asseyez vous et sortez vos affaires. Je vois que vous êtes tous là. Nous pouvons commencer. Quelqu’un pourrait-il nous rappeler ce que nous avons vu lors de la séance précédente ? »

Léo : « Moi ! »

Max : « Léo nous t’écoutons. »

Léo : « Nous allons étudier les sciences de la vie et de la terre. On peut dire biologie et géologie. »

Max : « Bravo Léo. Vous souvenez-vous par quoi nous allons commencer notre année scolaire ? Samuel ? »

Samuel : « Nous allons étudier l’environnement. »

Max : « Oui Samuel. Savez-vous ce qu’est l’environnement ? »

Samuel : « L’environnement c’est tout ce qui nous entoure. »

Max : « Très bien. Avez-vous des exemples d’environnements ? »

Léo : « Il y a le collège, la forêt, la plage, la montagne… »

Samuel : « La ville, les bords des étangs, les marais… »

Max :  « Bravo ! Pourriez-vous me dire lesquels nous n’étudierons pas ensemble ? »

Samuel : « Le collège et la ville ! »

Max : « Peux-tu t’expliquer Samuel ? »

Samuel : « Ils ne sont pas naturels. C’est l’Homme qui les a construits. »

Max : « Très bien. Nous étudierons les environnements naturels. »

Léo : « Monsieur Max, comment on distingue les environnements naturels des environnements artificiels s’il vous plaît ? »

Max : « Bonne question Léo. Mais j’y répondrai plus tard. Pour le moment, nous allons nous demander ce qu’on peut trouver dans un environnement. Quel exemple voulez-vous étudier ? »

Samuel : « J’aime bien les mares. »

Max : « Alors étudions les mares. Je vais vous distribuer des documents et vous montrer quelques photographies. Ensuite je vous poserai quelques questions… »

Document 1 : Dessin des êtres vivants d’une mare et de ses alentours

Max : « Avez-vous tous le document ? Oui ? Alors je peux vous montrer les photographies. Soyez bien attentifs s’il vous plaît. »

1. Massette

2. Iris des marais

3. Myosotis

3. Myosotis

4. Populage des marais

4. Populage des marais

5. Sagittaire

6. Planorbes

7. Poule d’eau adulte

7. Poule d’eau juvénile

8. Æschne bleue

8. Æschne bleue

9. Héron cendré

9. Héron cendré

10. Foulque macroule

10. Foulque macroule

11. Nénuphar jaune

12. Renoncule scélérate

13. Dytique

14. Canard colvert mâle

14. Canard colvert femelle et ses petits

15. Grèbe huppé et ses petits

16. Grenouille verte

16. Têtards de grenouille verte

17. Nénuphar blanc

18. Élodée

19. Argyronète

20. Phragmites

21. Butor étoilé

21. Butor étoilé

22. Épinoche

23. Triton marbré

Canard mandarin femelle

Canard mandarin mâle

29. Martin-pêcheur d’Europe

29. Martin-pêcheur d’Europe

Max : « Maintenant je vous distribue un autre document. Il reprend ce que je vous ai montré. »

Doc-2-Les-composantes-de-lenvironnement

Max : « Dans ce document il y a quelques questions. Je vous laisse les lire. Évidemment je suis à votre disposition si vous avez des questions. »

Léo : « Zutalor ! La sonnerie ! »

Samuel : « On a même pas terminé ! »

Max : « Alors vous finirez ce travail à la maison pour la prochaine fois. Rangez vos affaires et sortez en récréation. »

Léo : « D’accord monsieur Max. »

Samuel : « Au revoir monsieur Max ! »

Max : « Au revoir mes petits 🙂 Travaillez bien 🙂 »

Séance suivante