La pollution par le plastique

Max : « Bonjour à tous ! Enlevez vos blousons, asseyez-vous et sortez vos affaires. »

Samuel et Léo : « Bonjour monsieur Max ! »

Max : « Bonjour mes petits. Nous avons parlé de l’environnement. Qui veux me rappeler ce que c’est ? »

Samuel : « L’environnement est tout ce qui nous entoure ! »

Léo : « Moi j’aime beaucoup les environnements naturels comme les étangs, les forêts… »

Samuel : « Les bords de mer quand il y a des rochers… »

Léo : « La montagne aussi. »

Max : « Comme je vous comprends. Si vous fréquentez la nature vous avez dû voir ce genre d’images… »

Léo : « Oui. Je ne comprends pas. »

Samuel : « Les gens sont dégoûtants. »

Léo : « Ils jettent leurs déchets partout ! »

Samuel : « Un jour j’ai vu des déchets partout autour d’un banc… »

Max : « Comme cela ? »

Samuel : « Oui monsieur Max. »

Léo : « Ça n’est pourtant pas compliqué de jeter ses déchets à la poubelle ! Les emballages arrivent dans le sac et ils peuvent repartir dans le sac ! »

Samuel : « Au moins jusqu’à la poubelle ! »

Léo : « Monsieur Max, j’ai lu qu’il y a des continents de plastique dans les océans ? Est-ce vrai ? »

Max : « Ah… Bonne question Léo. »

Léo : « Merci monsieur Max. »

Max : « Ce n’est pas tout à fait vrai. Tout d’abord il faut savoir que les océans sont pollués directement avec ce qu’on appelle les filets fantômes. »

Samuel : « Les filets fantômes ? »

Max : « Ce sont des morceaux de filets de pêche qui sont perdus en mer. Il y en a des centaines de tonnes. »

Samuel : « Mais… Les animaux peuvent se prendre dedans ! »

Max : « Oui Samuel. Cela arrive… »

Max : « Il arrive aussi que certains animaux en mangent. Les tortues confondent parfois les sacs en plastique qui flottent dans l’eau avec des méduses dont elles se régalent. »

Léo : « Elles ne peuvent pas digérer le plastique ! »

Max : « Non Léo. Il s’accumule dans leur estomac. »

Samuel : « Avec l’estomac rempli de plastique elles ne peuvent plus manger ! »

Max : « Et on trouve de plus en plus d’animaux morts de faim avec l’estomac rempli de plastique. »

Samuel : « Monsieur Max, vous n’avez pas répondu à Léo pour les continents de plastique. »

Max : « Merci du rappel Samuel. J’y arrive. Il y a effectivement de grandes masses de plastiques qui flottent à la surface des mers et des océans. »

Samuel : « Pauvre nature… »

Léo : « Tout ça c’est à cause de nous. »

Samuel : « Mais ce n’est pas un continent ça. C’est tout au plus une île. »

Max : « Tu as raison Samuel. Ce qu’on appelle les continents de plastique sont en fait des accumulation de petites particules de plastiques qui flottent dans l’eau et qui se ressemblent en raison des courants marins. Il y a une de ces accumulations dans chacun des océans. Voici une carte qui montre leur localisation. »

Samuel : « Est-ce que ça respecte la taille ? »

Max : « Malheureusement oui Samuel. Ces accumulations de particules de plastiques sont gigantesques. Les scientifiques pensent que d’ici 10 à 20 ans il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. »

Léo : « Si je comprends bien, quand quelqu’un jette un morceau de plastique par terre il finit dans la mer. »

Samuel : « Et c’est une catastrophe pour la nature. »

Max : « Vous avez bien compris. Voici ce que cela a inspiré comme campagne de sensibilisation. »

Léo : « La mer commence ici… »

Samuel : « C’est valable partout. »

Max : « Oui, cette idée est née en Bretagne mais elle se répand un peu partout maintenant. »

Léo : « Je me demande ce que nous pourrions faire nous. »

Max : « C’est une très bonne question. Je vous propose un commencement modeste. Vous allez réaliser une affiche qui sensibilise les gens à ne pas jeter leurs déchets partout mais à utiliser les poubelles. »

Léo : « Une affiche ? »

Max : « Je vous proposerais bien de faire un prospectus mais vous savez ce qu’ils deviennent. »

Samuel : « Les gens les jettent par terre avant de les lire. »

Léo : « Ce serait absurde de faire un prospectus pour inciter à ne pas polluer et de polluer avec ce prospectus. »

Samuel : « Une affiche c’est bien. »

Léo : « Monsieur Max, peut-on travailler en groupe ? »

Max : « Bien sûr. Vous aurez deux ou trois semaines. Il y a des règles à respecter quand on veut créer une affiche. Je vous propose de me suivre dans l’article de méthodologie pour découvrir ces règles. »

Samuel et Léo : « On vous suit ! »

En route vers la méthode